• Tentation
Tentation

Tentation

En mars 1986, encore simple dissident et dramaturge interdit, Václav Havel se confiait : « Si je m'obstine toujours à éc rire des pièces de théâtre, c'est sans doute parce que, en dépit de tout, j'y trouve toujours du plaisir. Quant à la question de savoir comment j'y arrive, c'est difficile à expliquer. Disons, parce que subconsciemment je fais toujours semblant, en écrivant, d'être dans une situation différente de celle où je me trouve, ou plutôt que je fais simplement mon possible pour ne pas admettre ma situation factuelle. C'est-à-dire que je m'inspire de l'expérience de moi-même et du monde environnant que je fais "ici et maintenant", de la même expérience dont je m'inspirerais si mes pièces pouvaient normalement entrer ou rentrer dans cet "ici et maintenant". Bref, j'écris pour les gens qui "ici et maintenant" iraient voir mes pièces si celles-ci étaient "ici et maintenant" jouées. » Enfin jouées à Prague depuis la « Révolution de velours » de novembre 1989, Tentation (1985) et Assainissement (1987) sont les dernières pièces écrites par Havel avant que les destinées politiques de son pays ne l'entraînent derechef loin du théâtre. Réinterprétation de la légende de Faust ou parodie de la perestroïka et de ses états d'âme, ces deux pièces sont enracinées dans un « ici et maintenant » qui dépasse la biographie de l'auteur et la situation spécifique du communisme finissant en Tchécoslovaquie pour s'adresser au destin de l'Europe en général. Paradoxale ou paroxystique, ponctuée de coups de théâtre, l'expérience qui s'y joue est celle de nous tous. Voir la suite

  • 2070724093

  • Gallimard

  • Manteau D'arlequin

  • Manteau D'arlequin